Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2010 6 27 /11 /novembre /2010 17:57

En septembre 2010 a été inauguré le mémorial "Mémoires pour la paix" dans l'abri Sadi Carnot à Brest.

 

Le mémorial

 

abri-saci-carnot-2010.jpg

 

Cet espace mémoriel évoque la vie de la population sous l'Occupation et les bombardements, mais aussi la catastrophe de la nuit du 8 au 9 septembre 1944.

L'installation a été conçue par le cabinet Atiz, assisté d'un Comité scientifique réuni par les Archives municipales et communautaires (Christian Bougeard (UBO), Yvon Tranvouez (UBO), Christine Berthou-Ballot (Archives), Pierre Le Goïc, Hervé Cadiou (Université européenne pour la paix), Jean-Yves Besselièvre).

 

Plusieurs supports d'information renseignent le visiteur au cours de sa déambulation dans l'abri. Une alvéole du souvenir évoque les personnes disparues, panneaux, bannières et audio-guide apportent des éléments de compréhension des événements : les bombardements, la Défense passive, la vie religieuse, le quotidien, le siège de la ville, etc. La projection d'un film permet d'appréhender de manière plus sensible le sujet. Un intéressant tracé au sol permet de suggérer l'aménagement - et l'encombrement - qui était celui de l'abri à l'été 1944. Enfin, une œuvre de Serge Aubrée achève la visite en évoquant la catastrophe de septembre 1944.

 

L'abri

 

abri-sadi-carnot-1943.jpg

 

Long de 256 mètres, pouvant abriter 2 300 personnes en cas d'alerte, l'abri Sadi Carnot est l'un des deux grands abris souterrains aménagés lors de la Seconde Guerre mondiale pour protéger la population brestoise des bombardements alliés. Construit en 1942-43, cet abri a accueilli la population civile et les services de la Défense passive lors des alertes aériennes, puis d'une façon permanente lors du siège de Brest (7/08-19/09/1944).

 

La catastrophe

 

abri-sadi-carnot-catastrophe

 

Lors du siège de la ville, l'occupant allemand réquisitionne la moitié basse de l'abri, reléguant les centaines de civils en partie haute, au pied des 154 marches de l'escalier d'accès depuis la place Sadi Carnot. Bien que les circonstances du drame demeurent encore imprécises, il semble qu'un incendie se soit produit à proximité d'un stock d'essence et de munitions entreposés par les Allemands. Quelques personnes parviennent à quitter l'abri avant la déflagration. Plus de 300 civils français trouvent la mort, ainsi qu'un nombre indéterminé d'Allemands.

 

Un lieu de mémoires

 

abri-sadi-carnot-panneaux.jpg 

Il est heureux que la ville de Brest dispose enfin d'un mémorial évoquant la Seconde Guerre mondiale, le sort de la ville martyre et de sa population. Il reste à espérer que ce lieu sera accessible le plus largement possible et qu'il aura la faveur du public.

 

abri-saci-carnot-2010_2.jpg 


Informations pratiques :

 

À compter d'avril 2011 : ouverture le premier dimanche de chaque mois pour les visiteurs individuels, de 14h à 17h ; les trois après-midi suivant le premier dimanche du mois pour les groupes (réservation au 02 98 00 87 93).
Accès par la partie basse de l'abri (porte Tourville), boulevard de la Marine.

Site Internet de Brest métropole océane. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Yves Besselièvre