Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2007 1 15 /10 /octobre /2007 00:44
four-a-chanvre-tassille-2.jpg  

Dans le cadre de la formation guide-habitant dont j’ai assuré la gestion en 2002-2004, une opération d’inventaire du patrimoine chanvrier a été menée à l’échelle du canton de Loué (Sarthe).

Le but de cette opération était de former des guides-habitants aux techniques de l’inventaire du patrimoine puis de contribuer à la valorisation d'un patrimoine spécifique dans un second temps.

 

La première étape a consisté à présenter aux enquêteurs bénévoles les techniques de l’inventaire du patrimoine au cours de séances de travaux dirigés.

Parallèlement une découverte des archives a été effectuée de façon à ce qu’ils puissent les exploiter dans leur recherche.

Enfin, le travail d’enquête sur le terrain a été mené par une quinzaine de personnes pendant environ 6 mois.

 exposition-chanvre-tassille-2.jpg
 exposition-chanvre-louis-simon-2.jpg  

La culture du chanvre a été particulièrement développée en Sarthe au XIXe siècle et les témoins de cette activité agricole sont nombreux : fours à chanvre, loges (hangars) et routoirs (bassin de décantation). Outre ce patrimoine bâti, les guides-habitant ont entrepris également le recueil d’outils mais surtout de témoignages des derniers exploitants ayant cultivé et traité le chanvre au XXe siècle.

Les enquêteurs ont mené un inventaire systématique des fours, loges et routoirs sur le canton de Loué. La localisation s’est faite à partir des données d’archives qui ont notamment permis de cartographier l’activité chanvrière et son évolution. Au début de ce travail, quelques dizaines de fours à chanvres étaient connus mais à l’issue de l’opération ce sont 183 fours, loges et routoirs qui ont été répertoriés.
 

Le fruit de l’inventaire du patrimoine chanvrier a donné lieu à la réalisation d’une exposition itinérante intitulée Mémoire de chanvre.
Cette exposition illustre l’importance de la culture chanvrière sur les communes du canton, l’évolution de cette activité ainsi que le patrimoine bâti qui lui était lié.
Présentée pour la première fois à Tassillé en 2004, cette exposition rassemblait également des outils liés à la culture et au traitement du chanvre mais aussi de nombreux exemples d’emploi de ce matériau.
Un second volet de l’exposition, présenté par l’Union départementale des producteurs de chanvre, évoquait les usages actuels de ce matériau. Depuis sa réalisation, cette exposition a été présentée dans diverses communes.

 exposition-chanvre-loue-2-2.jpg
four-a-chanvre-longnes-2.jpg   

En complément de l’exposition, des circuits de découverte du patrimoine chanvrier ont été proposés et animés par les guides-habitants à l’occasion des journées européennes du patrimoine ou des journées du patrimoine de pays.

Les données rassemblées à l’occasion de l’inventaire, ainsi que l’observation des fours conservés ou partiellement détruits ont été très riches d’enseignements. Elles ont notamment permis d’entreprendre la restauration d’un four à chanvre sur la commune de Longnes. Ce travail a été mené à bien par des guides-habitants bénévoles. La démarche exemplaire adoptée à cette occasion peut désormais servir d’exemple pour la restauration d'autres édifices de ce type.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Yves Besselièvre